Les missions du SIVT:

 Les missions du S.I.V.T sont multiples :

En cliquant sur les liens suivants vous découvrirez nos diverses missions:

- l'entretien du cours d'eau 

- la restauration du cours d'eau

- la prévention contre les inondations  

- l'animation et la pédagogie 

Le S.I.V.T peut intervenir sur le cours d’eau pour :

- Assurer de bonnes conditions d’écoulement dans le lit du Thérain.

- Préserver, voir améliorer l’ensemble des fonctions de la ripisylve.

- Eviter le recours à des interventions plus lourdes

Mais toujours dans l'optique d’intérêt général en ayant le souci de n’intervenir que lorsque cela est réellement utile !

Pourquoi intervenir ?

Les rivières concentrent depuis toujours les intérêts humains, que ce soit en terme de navigation et de transport, ou en tant que ressource en eau ou en énergie. Les premiers aménagements connus datent du Moyen - Age, avec la création des moulins et de biefs d’alimentation.

 

La rivière est un milieu vivant et dynamique qui évolue naturellement en fonction des caractéristiques physiques et climatiques. Ceci suppose un entretien régulier afin de prévenir les inondations, de préserver l'écosystème ou tout simplement de garantir un accès aux cours d’eau.


Les années 1970 - 1980 ont été marquées par des travaux lourds sur la rivière, tels que le curage et la stabilisation du lit par enrochements. L'objectif de ces travaux était d'améliorer et de contrôler artificiellement les écoulements d’un point de vue hydraulique.

Mais, ce type de travaux a eu pour conséquence de perturber durablement la rivière et les écosystèmes liés.

 

La prise en compte de la nécessité de préserver la qualité et la biodiversité des cours d’eau fait qu'aujourd’hui, l’entretien et la restauration des rivières sont envisagés différemment...


Syndicat Intercommunal de la Vallée du Thérain

sivt@orange.fr

03 44 02 10 55

Pour tous renseignements ou conseils: "contacts"

Vous pouvez suivre la hauteur d'eau et le débit du Thérain sur

www.vigicrues.gouv.fr

En cas de Pollution:

Prévenir l'Office National de l'Eau et des Milieux Aquatiques au

03 44 38 50 67,

la Gendarmerie (17) ou les Pompiers (18) du secteur.